Visiter Belfast sur un court week-end

Belfast à travers son Histoire mouvementée et son renouveau depuis la fin des troubles et les accords du Vendredi saint.

Belfast est une ville atypique autant par son Histoire que par les lieux à visiter. En effet, la ville est connue principalement pour les troubles entre unionistes et nationalistes. Il est d’ailleurs très intéressant de connaître l’Histoire de la ville avant vous y rendre. 

Pour se faire, Wikipédia est une bonne source d’inspiration qu’il faut aussi coupler à des films comme le très bon « Bloody Sunday », qui relate par contre, les faits intervenus à Derry (LondonDerry).

Le trajet suivant est un trajet de type week-end sur 2 jours complets (arrivée le vendredi soir à Belfast et retour le dimanche soir à Paris).

Le gros poisson (The Big Fish)

Informations générales

Jour 1 : Premières impressions

Jour 2 : Les troubles

Jour 3 : Pour aller plus loin

Conclusion

Liens

Informations générales

Pour le transport EasyJet assure une liaison Paris Charles De Gaulle vers Belfast International. De l’aéroport de Belfast au centre ville, il faut compter 45 minutes de bus (10£ aller-retour par personne).

Le centre ville de Belfast étant assez petit, il est très facile de trouver de très bons hôtels à des tarifs abordables comme le Holiday Inn Belfast City Centre où nous avons séjourné.

Divers photos de Belfast

Jour 1 : Premières impressions

Après un bon petit déjeuner (pour tenir une bonne partie de la journée), dirigez-vous vers le centre ville afin de commencer la visite. L’architecture du centre ville est de style victorien et chaque bâtiment est un chef d’œuvre à regarder.

Le Grand Opera House a une architecture encore plus magnifique. Juste en face vous trouvez le Crown pub, le plus ancien pub de Belfast.

Le Belfast City Hall (mairie) est un bâtiment immanquable de par sa taille que par son style (avec un toit en cuivre de couleur verdâtre).

La mairie de Belfast

Belfast est une ville assez grande de par sa superficie et afin d’avoir un rapide coup d’œil de celle-ci, il est intéressant de prendre un « bus tour » comme le Belfast City Sightseeing. 

En 1h30, vous aurez un très bel aperçu de la ville et notamment les docks où le Titanic a été construit, le parlement Nord Irlandais et bien évidemment les peintures murales des unionistes et des nationalistes.

L’après-midi, concentrez vous sur le très beau musée consacré au Titanic (2h minimum) : Titanic Belfast

Après cette visite, vous pourrez finir la journée avec un peu de shopping dans le centre ville et notamment le très beau Victoria Square Shopping Centre à l’architecture vraiment surprenante. En effet, un dôme de verre vous permettra d’avoir une vue à 360° sur Belfast. A la nuit tombée, le dôme est illuminé de différentes couleurs.

Le soir deux options s’offrent à vous :

  • faire la tournée des pubs
  • visiter la ville avec des éclairages qui ne manquent par de mettre en avant les bâtiments

Jour 2 : Les troubles

Pour ce deuxième jour, levez-vous tôt pour partir visiter à pieds les différentes peintures murales.

Bien que la visite en bus soit très intéressante, vous ne verrez qu’une partie de ces peintures.

Il est aussi possible de visiter les fresques avec un taxi mais il faudra tout de même maîtriser l’anglais pour comprendre toutes les subtilités. Ici, nous avons fait le pari de visiter par nous-mêmes les différents quartiers (catholique et protestant).

Attention : Quand nous avons visité Belfast, les tensions étaient au plus bas et nous n’avons jamais été inquiétés ou ressenti un sentiment d’insécurité. Les personnes rencontrées étaient toutes courtoises. Cependant, avant de faire une telle visite, pensez à vérifier que les tensions n’ont pas reprises. Si tel était hélas le cas, nous vous conseillons plutôt d’utiliser un taxi pour faire la visite.

Fresque murale à Belfast

Les deux principales rues à voir sont Shankill Road (protestants) et Falls Road (catholiques). Pour Shankill Road n’hésitez pas à prendre les rues parallèles pour vraiment avoir une vue complète de toutes les peintures (du côté de Shankill Parade par exemple).

Cette longue marche vous prendra environ 2 à 3h selon votre vitesse de marche.

Fresque murale à Belfast
Peintures murales catholiques et protestantes.

Le reste de la journée visitez les bords de la rivière Lagan avec le Waterfront Hall , le The Big Fish et le marché de « Georges Market ». Vers 15h, il sera hélas temps de reprendre le bus pour retourner vers l’aéroport (45min de Bus).

Le Big Fish
Le Big Fish à Belfast

Jour 3 : Pour aller plus loin

Chaussée des géants en Irlande du Nord

Si vous avez la chance de rester un peu plus longtemps qu’un week-end n’hésitez pas à sortir complètement de la banlieue de Belfast pour découvrir de fabuleux paysages.

A proximité de Belfast, vous pourrez visiter aussi le château qui offre un panorama assez intéressant sur la ville et à quelques centaines de mètres le zoo de Belfast.

Pour les amoureux de Game of Thrones, il y a beaucoup de « bus tours » au départ de Belfast qui vous proposent de visiter les différents lieux de tournages.

Il y a aussi des bus tours en direction de la distillerie Bushmill’s et de la Chaussée des Géants sur la côte nord de l’Irlande du Nord.

Conclusion

Belfast a longtemps été tristement célèbre pour ces troubles (tout comme Derry) mais ces 20 dernières années les accords du Vendredi saint ont clairement amélioré les choses et la ville a enfin pu s’ouvrir au tourisme. 

Si vous êtes particulièrement intéressé par les troubles, n’hésitez pas à engager la conversation avec les locaux mais prenez soin de ne pas donner votre point de vue. C’est leur Histoire et elle est encore trop récente pour que certains acceptent des critiques.

Liens