Lac supérieur à Glendalough
Les incontournables,  News

Glendalough

Glendalough est un tout petit village (un hameau même) situé à côté de Laragh, petit village de 342 âmes, dans le comté de Wicklow.

Le lieu Glendalough est très souvent utilisé pour qualifier à la fois le hameau mais aussi le site monastique et les deux lacs environnants.

Localisation

Le comté de Wicklow est communément appelé le « jardin » de Dublin puisqu’il est situé directement au sud de Dublin.

Le site de Glendalough est lui localisé au coeur même du comté à 50km du centre de Dublin et à moins de 70km de l’aéroport international de Dublin (environ 1h20).

Pour y accéder c’est relativement simple : 

  1. Autoroute M50 jusqu’à la sortie 12
  2. puis route R113 et R115 jusqu’à Laragh
  3. depuis Laragh suivez les panneaux (800m environ) vers Glendalough (R576)

Le parking est payant pendant les périodes de fortes affluences (principalement l’été).

Le site monastique

Le site monastique est le coeur même de ce haut lieu touristique. 

Fondé au VIème siècle par Saint Kevin avec initialement une simple église, Glendalough devient plus tard un grand centre monastique mais aussi un des principaux lieux de pèlerinages en Irlande.

De nos jours , il reste de très nombreux vestiges plus ou moins bien conservés.

La tour ronde de Glendalough

Cette tour, visible depuis n’importe quel lieux du site, a été construit au XIème siècle avec une hauteur de 30m pour un diamètre d’environ 4.5m.

La coiffe supérieure conique a été reconstruite en 1876 en utilisant les pierres découvertes à l’intérieur de l’édifice. Il avait été partiellement détruit par la foudre tombé à son sommet.

Il n’existe que très peu d’images de l’intérieur de la tour. Elle est divisée en 6 niveaux composés de plancher en bois et reliés entre eux par des échelles très étroites et hautes. Autant vous dire que pour arriver en haut c’était, à l’époque, très compliqué ! 

Chaque étage dispose d’une petite fenêtre tandis que le dernier en possède 4 : une pour chaque point cardinal.

L’autre particularité est sa porte puisqu’elle est construite 3.5m au dessus du sol ! de nos jours il n’est plus possible d’y accéder mais auparavant il y avait un escalier étroit en bois permettant d’y accéder. Pourquoi ? pour protéger la tour en cas d’attaques avec uniquement un point d’accès très difficile à accéder et donc très facile à défendre (voir en détruisant l’escalier le rend pratiquement impossible à prendre d’assaut). 

Pour un édifice de plus de 1000 ans, il reste extrêmement bien conservé.

La cathédrale de Glendalough

La cathédrale, bien que fortement dégradée (il ne reste que les murs porteurs), est le bâtiment le plus imposant du site.

Les premières traces de construction remontent au Xème siècle tandis que la sacristie et le chœur semblent dater du XIIIème siècle. L’édifice a été, en partie, bâti en utilisant les pierres d’une ancienne église.

Le toit en bois a disparu, au cours des siècles, laissant le bâtiment se dégrader très fortement.

La maison du prêtre

La maison du prêtre a une origine inconnue. Certains pensent que la bâtisse était utilisée à l’origine pour conserver les reliques de Saint Kevin.

En 1779, un nouveau bâtiment a été érigé en suivant les plans de Gabriel Beranger (artiste néerlandais qui a vécu en Irlande à Dublin).

Il consiste en un petit bâtiment de style romanesque avec 2 arches situés à chaque extrémité de la maison. 

Selon la légende, 2 prêtres du XVIIIème siècle ont indiqué que le site était reconnu pour avoir des propriétés de guérisons. Depuis le lieu est devenu un endroit de pèlerinage particulièrement renommé. 

La chapelle de Saint Kevin

La chapelle de Saint Kévin date du XIIème siècle et contrairement aux nombreux autres monuments du site (à l’exception de la tour ronde) est très bien conservée.

La chapelle est aussi connue sous le nom de cuisine de Saint Kévin. Pourquoi un tel nom ? tout simplement à cause de son clocher qui ressemble plus à une cheminée qu’à un clocher classique. 

Le toit est ici en pierre (contrairement à la plupart des autres toits en bois qui ont été détruits au cours des siècles) ce qui explique sa très bonne conservation (une des deux seules églises en Irlande avec une tour ronde comme clocher).

La bâtisse était initialement composée uniquement d’une nef avant qu’une sacristie et qu’un chœur soit rajoutés (ce dernier est maintenant manquant).

Eglise Saint Kevin
Eglise Saint Kevin

L'église Sainte Marie

Située un peu à l’écart à l’ouest du site, l’église Saint Marie (parfois appelé église Notre Dame) est l’église qui semble être la plus ancienne puisqu’elle est datée du Xème siècle. 

L’entrée est particulièrement impressionnante puisqu’elle est composée de grosses pierres en granite (dont le linteau supérieur gravé avec une croix en X et qui l’a fait légèrement pencher).

L’intérieur est très dégradé à cause de l’absence du toit mais on y trouve tout de même une pierre servant à filtrer l’eau ainsi que le reste de quelques tombes. 

Eglise Sainte Marie
Eglise Sainte Marie

Le prieuré Saint Saviour

Le prieuré de Saint Sauveur est le lieu le plus excentré (500m à l’est) de Glendalough et le plus difficilement accessible. 

Il a été bâti par Lawrence O’Toole entre 1153 et 1162. Lawrence a été abbé au monastère de Glendalough au début de sa vie avant de devenir Archevêque de Dublin en 1162. 

Malheureusement, le temps a fait son œuvre et malgré une restauration au XIXème siècle (partiellement ratée) il ne reste que les murs ainsi qu’une arche principale au cœur de l’église. Néanmoins, cette bâtisse reste remarquable et surtout relativement tranquille par rapport au reste du site.

L'église Trinity

Située aussi un peu à l’extérieur du site, l’église de la Trinité a été en grande partie détruite lors d’une tempête en 1818. Avant, elle disposait d’un clocher équivalent à l’église Saint Kévin (clocher rond). 

Elle est composée d’une longue et large nef avec au fond le reste de la sacristie. Les murs sont relativement bien conservés ainsi que l’arche principale séparant la sacristie du reste du bâtiment et la porte d’entrée avec une pierre voutée. 

Le cimetierre de Saint Kévin

Le cimetière occupe une grande partie du site principalement autour de la cathédrale avec une partie ancienne (juste une pierre tombale) et une plus récente (avec des tombes composées de pierres horizontales et verticales).  

Vous trouverez de très nombreuses croix celtiques comme la croix de Saint Kévin d’une hauteur de 2.5m. La légende raconte que quiconque qui est capable de faire toucher ses mains autour de la croix verra ces vœux réalisés.

Pour l’anecdote, on peut trouver dans ce cimetière la tombe de Francis Kehoe mort à l’âge très vénérable de 102 ans (ce qui en 1768 est très très exceptionnel car la moyenne était plutôt de 35 ans).

Le portail

L’ensemble du site monastique de Glendalough était originalement entouré par un très large mur le protégeant des attaques et pillages. 

Pour y entrer, c’est un très large et imposant double portail en pierre qui était avant sur 2 niveaux (il ne reste que les arches de nos jours). L’étage permettait au gardien de se loger tout en surveillant les allées et venues. 

Entre les deux portails, une large pierre à granite (avec une croix gravée) marque le début du sanctuaire. Peu importe le crime commis, une fois cette pierre passée, une personne disposait de 90 jours de repos avant d’être potentiellement remis aux autorités à moins de rentrer dans les ordres.

La pierre Deer Stone

Située un peu au sud du site, la pierre « Deer Stone » est une pierre « bullaun » c’est-à-dire un petit bassin artificiel creusé dans la roche ou des gros rochers. 

Difficile de savoir la réelle utilité mais certains disent qu’elle était utilisée comme station pendant un pèlerinage tandis que d’autres pensent qu’elle permettait de broyer des minerais métalliques ou des herbes.

L'église Saint Kieran

Il s’agit de la structure la plus petite du site mais aussi la plus récemment découverte (en 1875) sous un amas de terre et de pierre.

Cette structure consiste en une nef et un chœur mais sans la sacristie (l’état de la bâtisse ne permettant pas de retracer avec certitude la composition de l’église). 

Elle date du XIème ou du XIIème siècle et serait dédiée à Saint Kieran, un moine irlandais qui fonda le grand monastère de Clonmacnoise.

Le lac "Lower Lake"

Vue depuis le lac inférieur
Vue depuis le lac inférieur sur les montagnes

Les lacs de Glendalough sont composés de 2 lacs : 

  • le lac inférieur
  • le lac supérieur

Le lac inférieur est le plus petit avec une longueur d’environ 200m sur 100. 

Il est bordé par deux chemins permettant d’accéder au lac supérieur. Un des chemin est composé d’un chemin en bois, plat, idéal pour les personnes à mobilité réduite ou les poussettes. Il vous permettra, par ailleurs, de profiter d’une meilleure vue sur le paysage.

Le deuxième chemin est plus vallonné mais borde un peu plus le lac.  Il est moyennement praticable pour les poussettes et fortement déconseillé pour les personnes à mobilité réduite.

Le lac "Upper Lake"

Le lac supérieur est beaucoup plus vaste avec une longueur maximale de 1.4km sur une largeur de 500m et une profondeur de 30m.

Avec une eau très chargée en tourbe et sa très forte profondeur la couleur est proche du noir les jours de mauvais temps.

Le lit de Saint Kévin est une grotte  artificielle très difficile d’accès (visible cependant depuis la rive nord du lac) située le long de la falaise sud du lac supérieur. Elle est connue pour, selon la légende, être le lieu où habitait Saint Kévin. Des traces remontant bien avant l’ère monastique ont été retrouvées à l’intérieur.

L’église de Reefert date du XIème siècle et est composée d’une simple nef et chœur. Comme une grande partie des autres églises du site, il ne reste hélas que les murs.

Elle est connue comme étant le lieu où a été enterrée la famille O’Toole.

Il y a quelques très anciennes tombes tout autour du site. 

Dans le prolongement ouest du lac supérieur, il y a un ancien site minier avec les vestiges de nombreux bâtiments. Les premières mines datent de la fin du XVIIIème siècle  et se sont arrêtes en 1957. On y extrayait principalement du plomb, zinc et de l’argent. 

La cascade de Poulanass est située au début du lac sur la rive sud. Elle est composée de plusieurs petites cascades entre les arbres bordant le lac. Les jours suivant de fortes journées de pluie, le débit peut être assez impressionnant. 

Le lac supérieur
Le lac supérieur à Glendalough

Randonnées

Il y a 2 randonnées possibles : 

  • le tour du lac supérieur
  • le tour du site de Glendalough et du lac inférieur

Le tour du lac supérieur

Nous vous conseillons d’arriver tôt pour profiter de la quiétude des lieux le matin et surtout de l’absence de vent (et d’un lac totalement calme). Le vent se lève en général en milieu de matinée et peut souffler très fort à l’automne et au printemps rendant les balades moins agréables.

A noter que nous sommes en montagne sur un terrain escarpé avec une météo pouvant être très changeante. Nous vous conseillons donc d’avoir des vêtements chauds et résistants à la pluie.

La randonnée fait environ 9km pour une durée estimée de 3h avec des passages assez pentus (mais rien de bien compliqué).

Nous vous conseillons de suivre cette carte pour la randonnée : 

https://visitwicklow.ie/item/glendalough-spinc-and-glenealo-valley-walk-white-route/

Le lac inférieur

La randonnée du lac inférieur et du site monastique s’apparente plutôt à une balade plus ou moins longue et facilement accessible aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes (attention toutefois au niveau du site monastique qui est un peu plus hardu).

Pour faire le tour, il faut compter entre 1h et 2h selon le nombre de photos que vous allez prendre !

Lac inférieur de Glendalough
Lac inférieur de Glendalough

Liens et images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *