Cour intérieure de la prison de Kilmainham
Les incontournables,  News

La prison de Kilmainham

Localisation

La prison de Kilmainham se situe à l’Ouest du centre ville à environ 1.5km (20min) de la gare d’Heuston.

Histoire

La prison a été construite à la fin du XVIIIème siècle et a été inaugurée en 1796. Son nom originel était « New Goal » c’est-à-dire « nouvelle prison » en opposition à celle existante qui ne permettait plus d’accueillir dans des conditions à peu près « humaines » (pour l’époque) les détenus. 

Ce qui est frappant en arrivant devant cette prison est la terrible austérité de l’architecture. On sent immédiatement à la vue de celle-ci une certaine répulsion. 

Nous vous conseillons vivement de la visiter en hiver par un temps froid et pluvieux comme nous l’avons fait pour comprendre les conditions terribles de détention.

Outre être un lieu de détention c’est aussi un lieu d’exécution (pendaison pour la plupart). Au début, celle-ci était publique et se déroulait devant la prison afin de montrer que le respect de la loi est le plus important.

A partir de la moitié du XIXème siècle, les exécutions se sont déroulées à l’intérieur de la prison à l’abri des regards et d’une certaine curiosité du public.

La grande famine (1842-1852) en Irlande où plus d’un million de personnes sont mortes et qui a entrainé une immigration massive vers les Etats-Unis a eu comme conséquence une très forte augmentation des vols (pour se nourrir).

Le plus dramatique c’est que les condamnés étaient presque plus « heureux » d’être enfermés que libres car ils avaient au moins un peu de nourriture.

Il a donc fallu agrandir la prison, qui était totalement surpeuplée, avec la construction d’une nouvelle aile comprenant 96 cellules sur trois niveaux.

La prison est aussi connue pour être celle utilisée pour enfermer les différents leaders des rebellions (1798, 1803, 1848, 1867 et 1916).

Cour intérieure de la prison de Kilmainham

Et, c’est surtout la dernière qui a rendu cette prison encore plus célèbre. 

En effet, l’Insurrection de Pâques de 1916 s’est partiellement soldée par un « échec » et de très nombreux leaders ayant participé à cette révolte ont été emprisonnés à Kilmainham. Entre le 3 et le 12 mai, c’est 14 personnes qui ont été fusillées dont Patrick Pearse, Joseh Plunkett et James Connolly.

Pendant la guerre d’Indépendance (1919-1921) puis la Guerre Civile (1922-1923), de très nombreux leaders et personnalités politiques ont été emprisonnés.  

A l’issu de la fin de la guerre, la décision a été prise de fermer définitivement cette prison qui était le synonyme d’une terreur et d’une oppression politique et c’est d’ailleurs Éamon de Valera, futur président de la République d’Irlande en 1932, qui fut libéré en dernier

Le bâtiment fut totalement abandonné pendant plusieurs dizaines d’années avant d’être restauré en 1960 pour en devenir un musée sur le nationalisme irlandais mais aussi un mémorial à tous les martyrs irlandais qui ont donné leur vie pour l’indépendance. 

A titre personnel, nous avons trouvé la visite formidable d’un point de vue historique et la visite en novembre par un temps froid et pluvieux a permis de constater les conditions effroyables que les prisonniers devaient ressentir. Enfin, la cour d’exécution est particulièrement poignante.

Liens et images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *