Casino de Marino
Les incontournables

Le casino de Marino

Un bâtiment étonnant au cœur de Dublin.

Une folie en miniature

Situé à Dublin, à quelques minutes en bus du centre ville, ce bâtiment a été construit suivant les plans de l’architecte Sir William Chambers (architecte royale de la couronne d’Angleterre qui a notamment construit Somerset House).

Ce bâtiment est, en anglais, considéré comme une « folly » c’est-à-dire une construction initialement à but ornementale à laquelle on  a suggéré une utilité propre. En d’autres termes, c’est une grosse statue « utile ».  

Le Casino (dont le nom provient de ‘Casa’ en italien qui signifie petite maison) de Marino (dont le nom provient de la ville italienne  de Marino) est un bâtiment néoclassique du XVIII ème siècle sur trois étages, construit pour le plaisir du comte Charlemont.

La visite dure entre 30 et 45min et elle vous permettra de découvrir toutes les subtilités architecturales du bâtiment tout en couvrant toute l’histoire du bâtiment en partant de l’enfance de Charlemont jusqu’aux découvertes réalisées au XX ème siècle.

Vue extérieur du Casino de Marino
Vue extérieur du casino de Marino

L'architecture

Plan du Casino de Marino
Plan du casino de Marino

C’est un savant mélange de styles. De loin comme de près, il ressemble à temple grec, mais il s’agit plutôt d’une maison qui aurait été construit à l’intérieur d’un temple. De l’extérieur on a l’impression d’avoir uniquement une seule pièce avec 4 fenêtres alors que de l’intérieur c’est tout l’opposé.

En effet, contrairement à un temple qui est en général composé d’une seule pièce, Casino de Marino comporte lui 16 pièces de tailles très variables. 

Il est souvent comparé à un Tardis (pour les amateurs de la série britannique Doctor Who) : c’est plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cette illusion provient de la multitude de pièces alors que depuis l’extérieur on s’attendrait à une unique pièce. 

Les plafonds sont en stuc et les sols en mosaïque. De nombreux trompe-œil et effet de style permet d’avoir une impression de grandeur importante dans le bâtiment alors que les pièces sont plutôt petites voir pour certaines très petites.

Par ailleurs, les cheminées sur le toit ont une forme d’urnes funéraires. Les vitres sont réfléchissantes ce qui empêche de voir à l’intérieur. 

Les 16 pièces sont réparties sur 3 étages : 

  • un sous-sol avec les pièces liées au service (cuisine, garde manger, arrière cuisine, etc…)
  • un rez-de-chaussée avec des pièces dédiées à la réception des personnes et à la vie quotidienne
  • un étage avec des pièces plus « privées » dont une chambre 

Lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *