News

Le covid-19 en Irlande – Point de situation.

Depuis notre précédent article (Partir cet été ?) les choses ont évolué en Irlande et comme nous commencions à le pressentir ce n’est pas vers un côté positif.

Où en est-on ?

Il n’y a pas pour l’instant une réelle reprise de l’épidémie avec des clusters incontrôlables mais des signes qui ne sont pas positifs.

En effet bien que le nombre de cas ne soit pas très élevé (une quinzaine de cas par jour) le R0 est jugé être entre 1.2 et 1.8 ce qui signifie que globalement une personne va contaminer entre 1.2 personnes et 1.8 personnes.

Avec un R0 supérieur à 1 l’épidémie prend de l’ampleur. avec un chiffre assez proche de 1 elle reste controlable mais avec un R0 à 1.8 le risque est d’ici deux semaine d’avoir 150 cas par jour ce qui deviendrait critique.

Attention toutefois comme dans beaucoup d’autres pays européens on teste beaucoup plus et on constate donc un taux de mortalité assez faible ce qui est quand même très rassurant.

Quelles sont les conséquences ?

Les conséquences directes de cette augmentation sont : 

  • une phase 4 qui devait débutter le 20 Juillet qui sera retardé au mieux au 10 Août voir au delà. Pour rappel la phase 4 c’était principalement la réouverture des lieux festifs comme les pubs.
  • Un très probable maintient de la quarantaine de 14 jours arrivée en Irlande passé le 20 Juillet

Peut-on partir ?

Les compagnies aériennes maintiennent les vols et les ferrys continuent à circuler normalement malgré la quarantaine.

Donc oui c’est possible de partir mais clairement nous vous conseillons d’annuler votre voyage si c’est possible.

Pour information Brittany Ferries a mis en ligne ces horaires pour l’année 2021 et il est donc possible de modifier vos billets. A titre personnel c’est ce que nous avons fait.

Par ailleurs si vous maintenez votre voyage il est très fort probable que vous ne soyez pas « bien accueillit » (beaucoup de touristes en particulier américains refusent la quatorzaine et ça commence sérieusement à exaspérer, à juste titre, les irlandais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *