News

Le Covid-19 en Irlande

L’Europe et plus généralement le monde est en proie à la pandémie du Covid-19.

On ne va pas détailler ni de la maladie ni de l’étendue en France mais plutôt de l’état en l’Irlande et des conséquences (secondaire il faut le dire) sur vos prochaines vacances.

Mise à jour du 11 avril : le confinement est étendu a minima jusqu’au 5 mai en Irlande. En France, le président de la République va probablement prolonger le confinement pour a minima 2 semaines (1 mois probable) et les possibilités de déplacements libres en France vont sûrement être limités dans les mois à venir (et encore plus en Europe).

Peut-on partir ?

L’état est au 1er Avril (et non ce n’est pas un poisson d’avril).

Les lignes de ferry sont particulièrement touchées :

  • Brittany ferries a stoppé ses rotations avec l’Irlande (sauf pour le Fret) jusqu’au 22 avril inclus et après cette date tout dépendra de l’état de l’épidémie en France et en Irlande
  • Irish Ferries maintient ses rotations mais uniquement pour le fret, le retour des irlandais chez eux ou pour les personnes devant obligatoirement travailler (donc principalement le fret)
  • Stena lines semble aussi maintenir ses rotations pour le fret

Les compagnies aériennes ont très fortement réduit voir stoppé les rotations entre les différents pays : les rotations restantes étant essentiellement consacrées au rapatriement des irlandais chez eux.

En l’état, il est donc impossible de voyager en Irlande a minima jusqu’à la mi-avril (depuis la France) et probablement jusqu’à la fin avril au meilleur des cas.
La plupart des lignes de ferry commencent à proposer pour le mois de mai de reporter les voyages sans frais.
Nous pensons que la situation devrait s’améliorer progressivement à partir de juin/juillet.

Extérieur du Pont-Aven de Brittany Ferries
Pas de ferry pour ce mois d'avril !

Quel est l'état de l'épidémie en Irlande ?

Comme vous le savez probablement, l’Irlande est découpée en 2 parties à savoir la République d’Irlande et l’Irlande du Nord et les situations sont différentes.
Tout d’abord la cartographie mise à jour de façon quotidiennement :

https://donegal.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/f5863a09f5b445cba1897841a6f9f57b

Le Covid-19 en République d'Irlande

L’épidémie se concentre principalement sur Dublin avec la moitié des cas du pays suivie de Cork.
Les derniers chiffres mettent en avant un début de stagnation de l’augmentation des nouveaux cas. Il est bien sûr trop tôt pour être sur que l’augmentation est maîtrisée.
Tout comme la France, le pays est confiné ce qui devrait à termes permettre de contenir l’épidémie.

La République d’Irlande a une répartition de la population différente de celle que l’on trouve en France.
En effet, à l’exception de quelques grandes villes (Dublin, Cork, Galway, Limerick), le reste de la population est répartie dans de nombreuses petites villes. Le confinement aura donc des effets très visibles sur ces petites villes en enrayant rapidement la propagation et en limitant la transmission entre les villes.
Il est donc probable d’espérer une amélioration assez rapide pour une grande partie du pays mais par contre pour les grandes villes, l’épidémie devrait hélas se poursuivre pendant quelques semaines.

Vue sur la ville de Cobh depuis le ferry Pont-Aven
Cobh une ville de petite taille à proximité de Cork

Le Covid-19 en Irlande du Nord

L’Irlande du Nord faisant parti du Royaume-Uni, c’est la technique de l’immunité collective qui a d’abord été testée ce qui a provoqué en partie la colère mais surtout l’incompréhension de la République d’Irlande.
En effet, les écoles et bars étaient ouverts en Irlande du Nord alors que tout était fermé en république d’Irlande. Néanmoins la situation ayant évolué très rapidement en Angleterre, le confinement a été mise en place partout au Royaume-Uni.
La plupart des cas sont concentrés autour de Belfast et du « Grand Belfast » avec plus de 60% des cas.
C’est assez problématique pour Belfast car la pauvreté y est un peu plus grande (une grande disparité persiste entre les unionistes et nationalistes) et il n’est pas impossible que cela refasse resurgir certaines tensions (et le Brexit n’arrange pas les choses !).

Est-ce qu'il faut donc annuler/reporter son voyage ?

Si vous devez partir au mois d’avril, il est clair et net qu’il faut reporter ou annuler votre voyage.
Si vous devez partir au mois de mai, nous vous conseillerons de reporter ou d’annuler votre voyage.
A partir du mois de juin/juillet, nous pensons qu’il faut attendre avant d’annuler. Après si vous êtes une personne à risque, il est peut être préférable de rester en France plutôt que de partir dans un pays étranger.

A partir d’août, nous pensons que ça devrait aller mieux mais il faut rester attentif à l’évolution de la situation.

Mise à jour du 11 avril : Pour le mois de mai, il est clair et évident qu’il ne sera pas possible de se rendre en Irlande et il est très fortement probable que la situation soit identique pour le moi de juin (et sûrement juillet/août).
En l’état, si vous avez la possibilité d’annuler votre voyage sans frais nous vous conseillons fortement de le faire.

Si comme nous, vous avez réservé depuis longtemps pour un voyage après la fin mai, il faut attendre les décisions pour éviter d’être initiateur de l’annulation.

En effet, dans ce cas il est probable que vous aller perdre une partie de l’argent avancé (Airbnb c’est 50% pour les réservations débutant à partir du mois de juin) ou qu’on vous propose uniquement un avoir alors que si l’annulation provient des sites, un remboursement complet est possible (même si beaucoup vous proposeront un avoir).

A titre d’information nous devons aller en Irlande au mois d’août et nous maintenons notre voyage attendons les prochaines annonces.

Informations complémentaires

Le site de l’ambassade de France en Irlande dispose d’une documentation très bien réalisée :

https://ie.ambafrance.org/covid19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *