Porte principale défendant la partie principale du site
Les incontournables,  News

Rock of Dunamase

Pêle-mêle Rock of Dunamase

Localisation

Le Rock of Dunamase (en irlandais : Dún Másc « fort of Másc ») est situé dans le comté de Laois à 2km de Portlaoise à proximité de l’autoroute M7 ainsi qu’à mi distance entre Dublin et Limerick (1h environ pour chaque ville). 

Histoire du site

Les premières traces de construction remontent au 9ème siècle avec un premier fort qui a été pillé en 842 par les vikings.

Avec l’arrivée des Normans à la fin du 12ème siècle, le site est devenu une des fortification Anglo-Normandes les plus importantes dans le comté de Laois. 

Le site est ensuite passé de famille en famille et il est très difficile de comprendre ce qui est réellement passé pendant plusieurs siècles.

Certaines fouilles tendent à démontrer que le site a en parti été abandonné au 14ème siècle.

La dégradation du site est tout aussi inexplicable même si la tradition locale indique que c’est les généraux Hewson et Reynolds (de l’armée de Cromwell) qui aurait en grande parti détruit le site en 1651. Cependant aucune trace officiel ne permet d’affirmer ou d’infirmer de tels faits.

En 1795 le chancellier du parlement irlandais (Sir John Parnell) a voulu développer une résidence et une salle de banquet de style médiéval à Dunamase. Malheuresement à sa mort son fils a laisser le site à l’abandon et ce dernier c’est fortement dégradé avant d’être sauvé de la ruine totale par l’Etat irlandais (et l’Office of Public Works qui est aujourd’hui chargé de maintenir le site en bon état).

Vue principale du site du Rock of Dunamase
Vue principale du site du Rock of Dunamase

Description du site

Le site est situé sur une colonne rocailleuse qui culmine à 45m autour de très larges pleine offrant ainsi une visibilité importante sur toute la région ainsi que de très bonne protections naturelles à toute tentative d’attaques par les barbares.

Comme on peut le voir de cette reproduction de l’Office of Public Works le rock of Dunamase était décomposé en plusieurs zone.

Forteresse de Dunamase (source : OPW)
Forteresse de Dunamase (source : OPW)

Tout d’abord, on trouvait de très nombreuses petites constructions en bois à l’extérieur du site qui profitaient indirectement non seulement d’une certaine protection militaire mais aussi d’un accès à des échanges commerciaux. Cette partie est aujourd’hui totalement inexistante.

La première ligne de défense permettait un premier filtrage des accès au site ainsi que de mettre à l’abri les personnes se trouvant à l’extérieur immédiat du site. Des constructions en bois (petites maisons) permettaient de loger des personnes tandis que d’autres permettaient d’établir des échoppes et autres commerces.

Pour entrer dans cette première cour, il était nécessaire de passer par une première porte très étroite facilement défendable.

Première porte d'entrée de la forteresse de Dunamase
Première porte d'entrée de la forteresse de Dunamase

La deuxième ligne de défense englobait l’ensemble du site avec une courtine, des tours de défense et un portail défensive particulièrement très impressionnant d’au moins deux étages.

L’espace dans cette ligne de défense contenait aussi des constructions en bois qui ont disparu mais aussi une dernière ligne de défense à savoir un grand hall fortifié (fortement dégradé mais toujours présent). 

A noter aussi une porte beaucoup plus discrète sur la partie sud du site permettait de fuir rapidement en cas d’invasion impossible à repousser.

Porte principale défendant la partie principale du site
Porte principale défendant la partie principale du site

Liens et images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *